Stressée

Je suis stressée.
Et je suis certaine que je ne suis pas la seule.

Je suis stressée en général et en particulier. Je suis stressée le matin, la nuit, à l'aurore. Tout le temps.
Et être stressée, ça me stress. Ironique quand même, non?

Je suis stressée et je sais pourquoi je suis stressée et ça me stress encore plus de savoir pourquoi je suis stressée. Et quand je suis stressée et que je ne sais pas pourquoi, ben je stress encore plus parce que je me dis que j'ai dû oublier de quoi.
C'est un cercle vicieux et infini et stressant et épuisant.
Mais je suis de même. Et je suis certaine que je ne suis pas la seule.

Le problème avec le stress (en général et en particulier), c'est qu'il est passe-partout. Que tu sois fatiguée ou non, que tu sois en forme ou non, que tu sois habillé en jogging en train de manger des Cheetos dans ton salon ou que tu sois en robe du soir et talons hauts en train de te préparer pour aller dans une soirée bénéfice de millionnaires (oui, ça m'arrive souvent), le stress va avec tout.
Il est inévitable, indémodable et sans doute transférable par testament.

Les gens qui disent qu'ils ne sont pas stressés sont soit
1-des menteurs de la plus basse espèce qui méritent de se faire laver la bouche avec du savon
2-des pas normaux qui méritent de se faire évaluer psychologiquement et d'ensuite être interné (je n'exagère même pas!)

Je suis sans doute plus stressée que la moyenne. Ça c'est correct. Si tout le monde était stressée à mon niveau, la vie en société serait insupportable et intolérable et désagréable.
Tout le monde voudrait aller vivre sur une île avec un ballon de volley-ball. (Même si ça implique qu'il faut prendre l'avion et qu'elle crash. Je suis certaine que ça serait moins désagréable que de vivre dans une ville où mon stress est maire)

C'est que tout est une source potentielle de stress. Et qui dit «potentielle» dit automatiquement «inévitable».
Je pense à quelque chose, et c'est pratiquement sûr que j'en ressors une source de stress.

Je suis stressée à propos de mon hypothèque. C'est normal me direz-vous. Et je suis d'accord.
MAIS JE N'AI PAS D'HYPOTHÈQUE. Tout comme je n'ai pas d'enfants, de voiture, de dettes de drogues, de carte de membre de la bibliothèque, de restaurant, de cours à donner, de rendez-vous chez un avocat, de stand de caricature dans le Vieux-Port ou de tournage pour l'émission «Le Banquier». Mais se sont des choses qui me stress (et que je n'ai PAS!)

Alors imaginez maintenant le stress que je ressens envers les choses que j'ai.
Je pense que je vais m'évanouir.

Commentaires

  1. "Être stressée" is a life style! On est capable de se reconnaître entre nous et on aime être entre nous, parce que le jour ou on côtoie ceux qui sont relax, ben dans mon cas.. ça me stress!!!

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés