Personnes âgées.

Je ne suis pas une fan de personnes âgées.
Je n'ai rien contre eux, mais je n'ai rien pour eux non plus.
(À l'exception de ma grand-mère, elle, je l'aime d'amour).

Ils ne me rendent pas impatiente ou exaspérée. (Je ne les côtoie pas assez pour ça!)
Mais ils ne me rendent pas énervée et heureuse non plus.

Des fois, je les croise dans le métro (et je leur laisse ma place) ou dans l'autobus (et je leur laisse ma place) ou à l'épicerie (et je les aide à pousser leurs paniers/prendre un aliment trop haut/tenir la porte ouverte).
Je fais la base de ce qu'il faut faire avec une personne de 50 ans ton aîné.
Et ça ne me dérange pas. Je le fais de bon coeur.

Mais je ne recherche pas leur compagnie.
Je ne me tiens pas au bingo ou à un kiosque de Loto-Québec ou au club de l'âge d'or ou dans les restaurants d'un centre commercial boboche.
Je l'ai dit et je le répète: je n'ai rien contre eux, mais je n'ai rien pour eux.
En fait, je côtoie tellement rarement des personnes âgées que, lorsque c'est le cas, je m'attendris devant eux (comme on le fait devant un bébé ou un chaton ou un chaton qui liche un bébé).

Où je m'en vais avec tout ça?
J'ai découvert que je ne suis pas une fan de personnes âgées mais que je les déteste à la banque.
Pour deux raisons:
1-Ils sont en gang. Parce qu'une personne âgée, ça ne va pas à la banque toute seule. Non: ça y va avec son enfant (de 60 ans) ou sa voisine ou son mari ou son chien. Ils parlent, ils toussent, ils te regardent de travers parce que tu es jeune ET assise (je veux bien la laisser ma place mais il n'y a personne qui la prendrait, vous êtes déjà tous assis!). Ils te dévisagent, ils passent des commentaires sur toi (devant toi) «Une fille aux cheveux courts, c'est tellement pas féminin, hein Rose?». Ils font du bruit en déballant des bonbons pas bons et à chaque appel de numéros, ils se lèvent, même si c'est CLAIREMENT pas leur tour.

2- Vous avez une carte de guichet, alors pourquoi passer par le gars du comptoir pour faire un dépôt, hein? (Je sais que moi aussi j'attends pour parler au gars du comptoir, mais dans mon cas, je n'ai pas le choix) Lors de mon arrivée à la banque, le numéro 19 est en train de se faire servir. Mon numéro à moi? 51!! Si j'enlève les personnes âgées de la place, mon numéro aurait été plus ou moins 22. Sérieusement, tu as peur du guichet? Et ce n'est pas tout. Pourquoi juste faire UNE transaction avec le gars du comptoir quand on pourrait en faire 4, s'obstiner avec lui, changer d'idée 7 fois sur le montant à retirer et faire le ménage de notre bourse sur son comptoir? (Oui, à cet âge-là, ce n'est pas une sacoche, c'est une bourse)

Quand mon tour est arrivé, je sentais le petit vieux, j'avais envie de manger une paparmane et j'ai jeté un coup d'oeil méfiant au guichet automatique. Ils étaient en train de m'assimiler!

Et j'ai compris que je n'ai rien contre les personnes âgées, mais à petite dose.
C'est comme les bébés.
Un bébé: c'est cute.
18 bébés: c'est de la job.

Je suis sortie de là en me disant que PU JAMAIS je n'irais à la banque le matin.
Il faut y aller vers 16 heures. À cette heure-là, il n'y a pas de personnes âgées, elles sont toutes en train de souper.

Commentaires

  1. Bonjour
    Drole de jugement!!
    Un jour tu seras aussi pareil! Cest la vie!
    bonne continuation!
    Brigitte

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés