Et si on chialait un peu?

J'ai le goût de chialer aujourd'hui.
Vraiment beaucoup, je ne sais pas si c'est parce qu'il fait pas beau, parce que j'ai mal dormi, ou parce que tout m'énerve...mais je feel pour chialer, ok?

Premièrement, ÇA.
Ça. ÇA. Ça.
Je ne sais pas comment ça s'appelle. Mais je sais une chose. Ça devrait être illégal. Rien de moins.
J'aime bien mes voisins. Ou plutôt, J'AIMAIS bien mes voisins. 
Et là, dans un soucis de décorer leur balcon (SÉRIEUX? Qui décore son balcon?? À part des bacs à fleurs, tu ne peux pas vraiment faire d'autre chose, c'est un balcon, pas une cour arrière du 450!) ils ont mis ça. ÇA.
Visuellement, c'est pas super beau. Mais ça ne me dérange pas. 
Le problème, c'est quand IL VENTE. Ça fait du bruit. Pas une toune, pas de la musique, pas le chant des oiseaux qui annoncent le printemps. Du bruit. Ce n'est pas doux à l'oreille. C'est gossant comme ça ne se peut pas. Eux, ils ne s'en rendent pas compte, ils ne sont pas là. Moi, je travaille à la maison. 
Et entendre du «cling cling cling clack cling cling cling», ce n'est pas ce qui m'aide à être productive.
J'ai juste le goût d'aller l'enrouler dans du saran-wrap. Toujours aussi décoratif, beaucoup moins bruyant.

Deuxièmement, ÇA.
ÇA. Ça. ÇA. Ça.
Des vélos sur le trottoir. Non. NON!!!
Pourquoi? Pourquoi tu fais ça? C'est pas cool. C'est pas correct, tu ne respectes pas le code de la route et tu fais chier les pauvres petits piétons (comprendre ici: moi) parce que c'est pas clair si tu es VRAIMENT en contrôle de ton vélo. Alors on sait pas si tu vas nous éviter ou tout simplement nous rentrer dedans.
En plus, tu fais une face de «PLACE! Place au maître à bicyclette!» qui nous donne absolument pas le goût de nous tasser. Si tu as 4 ans, je comprends que tu roules sur le trottoir. Si tu as 27, je te juge. Peut-être que le vélo, c'est juste pas pour toi. Peut-être que tu es plus doué pour marcher? Tsé, moi je ne marche pas sur la piste cyclable. C'est juste JUSTE que tu ne pédales pas sur le trottoir, non?
Quand je vois du monde en vélo sur les trottoirs, je regrette toujours de ne pas avoir de branche dans la sacoche pour pouvoir la lancer dans vos roues. 
Intense, oui, je sais. Mais juste. 

Parlant de partager le trottoir, quand tu marches 2 de large et qu'une personne arrive en sens inverse...le savoir-vivre est de te mettre un de large (genre à la file indienne) pour laisser passer la personne. Pas de rester 2 de large et de laisser la personne seule de débrouiller en marchant dans les plate-bande ou dans la rue ou je sais pas quoi d'autre! C'est pas une compétition de qui est le plus imposant.
C'est juste du savoir-vivre. Même pas de la gentillesse. Juste de la politesse.

Même chose quand tu marches tout seul...est-ce que c'est trop te demander de marcher en ligne droite pour que la personne derrière toi qui marche plus vite puisse te dépasser sans avoir à piétiner et manquer de te foncer dedans? 
«Elle marche pas vite. Je vais passer à gauche...Non, elle est à gauche, je vais aller à droite...Non, elle y est aussi! Ho! Elle n'avance pas, elle se déplace de gauche à droite, tout simplement!» 

J'ai encore le goût de chialer sur plein d'affaire.
Sur mes voisins qui fument du pot et que ça sent chez nous et que quand ma belle-lère vient, je dois lui expliquer que c'est pas nous, c'est les voisins mais, même si c'est vrai, ça sonne toujours comme une excuse bidon pareil. 

J'ai le goût de chialer.
Sur l'écureuil qui vient chier sur mon balcon pour aucune bonne raison. Sur le gars du dépanneur qui fait toujours un commentaire sur ce que j'achète. Sur mes autres voisins qui se sont lancés dans des rénovations monstres qui me donnent l'impression que je partage mon loyer avec une scie ronde. Sur le monde qui ne retourne pas mes courriels, même si c'est juste pour me dire «Bien reçu.» Sur le gars qui appelle toujours chez moi et qui a toujours le mauvais numéro. Sur mon chat qui perd trop de poil. 
Sur...sur...sur...sur absolument tout!

Je feel chialeuse. Ça arrive.
Ça fait pas de moi une mauvaise personne.
Ça fait juste de moi une personne normale.
Je pense. 



Commentaires

  1. Les CRISS de CAVES qui roulent sur les trottoirs de la Plaza St-Hubert en bicycle, ça me fait virer fou ben raide! Leur ostie de face de « je me rends pas compte fuck all que j'ai pas d'affaire à rouler icitte ». Juste le goût de leur foutre un bâton dans leur roue d'en avant. Ça leur enlèverait peut-être leur petit air de gars chill innnocent.

    RépondreSupprimer
  2. Vive le défoulement! J'ai fait un statut sur ça dernièrement et ça a tellement été populaire loll

    RépondreSupprimer
  3. @tchendoh HAHAHAHAHAHAA! C'est EXACTEMENT à eux que je pensais en écrivant ça!!! On devrait aller sur la Plaza ensemble...avec des branches... :)

    @Isa Ça fait tellement du biiiiiien! :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés