jeudi 15 juin 2017

3 policiers, 1 gars pis 1 pénis

Je marchais au centre-ville, en fin de journée.
En attendant le feu vert pour traverser, j’ai vu 3 policiers avec un homme.

Un policier était en train de lui expliquer, le plus calmement et sérieusement du monde, pourquoi il devait garder son pénis dans ses pantalons.

Ce à quoi le jeune homme, tout aussi calmement et sérieusement répondait «Oui, je comprends. Je comprends tout à fait.»

Déjà là, on dirait une scène dans une comédie. 
Genre de truc qu’on pourrait retrouver dans Scary Movie 17.
Tu vois ça dans un film, tu échappes peut-être un sourire. Et tu te dis «Franchement».
Tu vois ça dans la vraie vie, tu espères que la lumière ne virera jamais au vert pour avoir le temps d’apprécier toute la scène.

La scène continue.

Le policier enchaine : «Tu nous dis que tu comprends, mais je pense pas que tu comprends. Ton pénis est encore sorti.»
Le gars : «Mais je vous dis que je comprends. Est-ce que je peux m’en aller maintenant?»

Le policier lui réexplique que la première étape, s’il comprend bien, c’est de rentrer son pénis. Ensuite, il répète pourquoi il ne faut pas le sortir en public. Là, si le gars a toutes les bonnes réponses et qu’il promet de ne plus le faire, il pourra partir.

Quand j’ai réalisé ce qui se passait, j’ai souri toute seule.
J’étais en train de regarder 3 agents de la paix essayer de convaincre gentiment un homme de mettre son pénis dans ses pantalons.
Je ne sais pas s’ils ont un cours spécial là-dessus à l’école de police de Nicolet.
Mais en tout cas, ils étaient prêts à intervenir au besoin: ils avaient tous enfilés des gants pendant qu'ils lui parlaient. 

Même si leurs arguments étaient vraiment bons et sensés, le gars hésitait encore.

Finalement un policier a sorti son argument massue :
«Rentre ton pénis. Il fait un gros soleil, tu risques de pogner un coup de soleil dessus. Pis ça ne doit pas être cool, plumer du bat.»

Ça ne doit pas être cool plumer du bat.

J’ai deux questions pour ce policier: 

1-Est-ce qu’il va écrire ça dans son rapport?

2-Et comment il a fait pour dire ça sans rire?! 

Le gars a fini par promettre, il a rentré son pénis et tout le monde est parti chacun de son côté. 
Et je pense qu'il n'y a rien dans ma vie qui va toper ce moment. 

Parce que tsé, J’AI ENTENDU UN POLICIER DIRE, PENDANT L’EXERCICE DE SES FONCTIONS, «ÇA NE DOIT PAS ÊTRE COOL PLUMER DU BAT». 

2 commentaires: